Science

Un groupe de scientifiques passionés sans relâche

La science est notre longévité.
Développer des produits de hautes qualités est notre passion.
Accompagner les gagnants au top d’une manière saine, c’est ce qui nous motive.

Ce qu'on fait

Nous avons choisi la nutrition orthomoléculaire de haute technologie et l’approche scientifique de l’aromathérapie.

Les animaux qui ne peuvent pas survivre à ce régime, il est préférable de les abandonner. “The survival of the fittest” ou La survie du plus fort, comme le disait Charles Darwin. On doit de toute façon trier les animaux parce que pour des raisons pratiques on ne peut jamais conserver tout l’élevage.

L’utilisateur de la théorie Comed  “La survie du plus fort”.

Comed est explicitement un laboratoire de recherche. Toutes les formules sont constamment affinées et améliorées. Comed offre le support non médical adapté à l’animal qui a été sorti de son biotope, ce qui entraîne des conséquences inévitables pour sa santé.

Le résultat de la Méthode de Sélection par la Résistance: avec ou sans, il est évident que le résultat est meilleur sans antibiotiques. Suivez la méthode de sélection par la résistance de Comed, ou restez à la traîne sans espoir...!!!

Notre vision

La vision de Comed est fondée sur des faits objectifs et elle délivre un message urgent:

  • Rompre avec le passé négatif en arrêtant l’administration préventive des antibiotiques et construire un futur positif avec Curol.
  • Pratiquer le sport avec des animaux sains, pas avec des animaux malades. C’est la logique même.

L’animal a été extrait de son biotope (environnement naturel). Evidemment, le fait de sortir l’animal de son biotope influence sa santé. (Les combats de coqs, la tauromachie sont des exemples extrêmes, mais aussi la coloration des oiseaux, le lâcher des pigeons par mauvais temps...) Par son intervention dans leur façon de vivre, l’homme provoque des problèmes de santé chez les animaux. Depuis trente-cinq ans, Comed se concentre sur le traitement de ces problèmes. La solution de “Comed Science” est l’association d’une philosophie et d’un traitement: la méthode de sélection par la résistance de Comed (pas de traitement systématique avec des antibiotiques pour des infections causées par le sport). Cette méthode sans antibiotiques donne un meilleur résultat grâce à Curol.

ANTIBIOTIQUES ET RESISTANCE

Quand Comed a été fondée, au début des années septante, il y avait encore (la pénicilline ayant été découverte, avant la deuxième guerre mondiale) un grand choix d’antibiotiques récemment découverts et très efficaces. Leur utilisation devient très populaire et prit rapidement des proportions spectaculaires. Mais l’abus massif des antibiotiques, a fait apparaître de plus en plus de résistances. Au même moment, il y a trente ans, pour une raison inexplicable la découverte de nouveaux antibiotiques se raréfiait.

Après la découverte des quinolones (Baytril) et pendant plus de 30 ans rien de vraiment neuf n’est apparu sur le marché en dépit des budgets monstrueux de l’industrie pharmaceutique et de la recherche fondamentale des universités.

Souvent la résistance apparaît suite à un traitement incomplet. On constate une amélioration, mais toutes les bactéries ne sont pas encore éliminées du corps. Les bactéries qui restent sont les moins sensibles à l’antibiotique, elles ont trouvé un truc pour survivre... Quand on interrompt le traitement trop tôt, elles se multiplient à nouveau et leur descendance est plus difficile à combattre. Finalement on sélectionne des souches complètement résistantes.

ANTIBIOTIQUES ET LES ANIMAUX

Qu’a-t-on fait dans les élevages d’animaux?

Dans les élevages d’animaux et particulièrement de volailles, on a très tôt découvert que l’administration d’antibiotiques avait des effets bénéfiques sur la croissance. Dès lors dans les programmes d’élevage, on a pris l’habitude d’utiliser systématiquement des antibiotiques. Par la forte concentration des animaux sur une surface limitée –pour des raisons économiques- le stress et la menace d’infections augmentent. Les infections peuvent se disperser rapidement, elles freinent la croissance des animaux et le profit. On doit arrêter l’abus MAINTENANT! Le conseil de Comed: ne plus élever avec ou en fonction des antibiotiques.

LE REDRESSEMENT : La méthode de sélection par la résistance

La sélection par la résistance aux maladies est une voie à sens unique. Seule une diminution radicale de l’usage excessif des antibiotiques peut arrêter l’augmentation de la résistance des bactéries. C’est un devoir pour le corps médical et pour le consommateur de préserver l’avenir de la médicine moderne. Donc, la réversibilité est possible mais l’usage non nécessaire doit encore diminuer et chacun doit s’impliquer. Sauvez les antibiotiques actuels, ils peuvent sauver un jour votre vie... et celle de vos enfants!

Il est certain, comme on l’a décrit ci-dessus, que les abus de l’élevage intensif se trouvent à la base, et sont sans doute la plus grande cause du problème de la résistance bactérienne, qui empêche de soigner un nombre croissant de malades. Les bactéries qui infectent les animaux peuvent aussi menacer l’homme. Elles peuvent se transmettre facilement leurs propriétés de résistance. Chacun sent qu’il est irresponsable de continuer sur cette voie, mais l’enjeu économique est trop important. Dans le monde des animaux de sport et de compagnie, les propriétés des antibiotiques ont aussi très tôt été appréciées.